Qui peut bénéficier d’une assurance vie succession ?

Lorsqu’on décide de faire un placement d’argent, il faut nécessairement penser à la souscription à une assurance vie. Cela permet de constituer un capital à long terme et de le transférer à un ou des bénéficiaires. Mais la plus grande question qui se pose est de savoir qui peut bénéficier d’une assurance vie succession ? Cet article est consacré à cette question.

Les bénéficiaires d’une assurance vie succession

Dans un contrat d’assurance vie le souscripteur a le droit de choisir des personnes qui bénéficieront de son capital à son décès. Il dispose de la liberté pour choisir qui il veut. Toute personne de son entourage a la capacité de venir à la succession. C’est le cas des enfants, du père ou mère également de ses petits-enfants. Il est a noté aussi que même les tiers peuvent venir à la succession d’une assurance vie.

Mais dans la loi il prévu que tout le monde ne peut pas venir à la succession du défunt. Il s’agit principalement des membres de professions médicales qui auraient soigné le défunt lors de sa maladie cause du décès. Ensuite nous avons les mandataires judicaires qui jouent un rôle protecteur pour les majeurs. Et pour finir il est interdit par la loi de designer un animal pour la succession. Il est vrai que le souscripteur a le droit de choisir son bénéficiaire pour la succession. Mais si la somme laissée par le défunt est exagérée, le contrat d’assurance sera remis en cause.

Voir aussi : Assurance vie

Possibilité de modifier un contrat d’assurance vie succession

Il est possible de changer ou de modifier la clause bénéficiaire. Pour cela il faut adresser à votre assureur une lettre contenant la clause bénéficiaire qui doit remplacer l’ancienne. Tout de même il faut vous assurez que votre assureur a bien reçu votre courrier. La modification peut se faire à n’importe quel moment de votre vie. Le contrat doit être rédigé de la manière la plus simple, précise et complète possible. La date de naissance, le nom et prénoms du ou des bénéficiaires doivent figurer dans le contrat. Mais si le bénéficiaire accepte de venir à votre succession, il n’est plus possible de changer la clause du contrat actuel sauf s’il donne son accord.

Pour finir l’assuré peut toutefois informer ses bénéficiaires pour éviter le risque de déshérence. Car il peut arriver que celui qu’on a choisi refuse de venir à la succession.

Laisser un commentaire